Plantes de la famille des Araceae, Aracées

Les Araceae, Aracées, selon la classification de Cronquist et la classification phylogénétique APG III, regroupent 3500 espèces de plantes monocotylédones.
Cette famille de l’ordre botanique des Alismatales se répartissent sur environ 107 genres tels que :

En savoir plus...

Répartition des Aracées

Les Aracées sont des plantes des régions subtropicales et tropicales, il existe peu de représentants en Europe et sont présentes dans les forêts tropicales d’Amazonie et d’Indo-Malaisie, plus rares en Afrique, en Océanie ou en Europe.
Les Aracées ont un rôle important le long des cours d’eau, par leur taille et leur abondance.

Description des Aracées

Les plantes de la famille des Araceae sont généralement des arbustes et sont parfois arborescentes. La majorité des Aracées sont surtout des herbacées terrestres, grimpantes ou épiphytes et parfois aquatiques.

Les Aracées développent des tiges érigées ou rampantes et sont souvent acaules ou acaulescentes.
Les tiges reposent souvent sur des rhizomes souterrains qui peuvent tubériser  comme avec les espèces des genres Amorphophallus et Remusatia

Les feuilles persistantes des Aracées peuvent atteindre 5m de long (chez Amorphophallus titanum) et sont généralement grandes.
Un pétiole engainant supporte les feuilles alternes réticulées ou perforées.

L’inflorescence caractéristique de cette famille se manifeste par une grande spathe souvent pétaloïde, sous-tendant.
Elle peut également prendre la forme d’un spadice formé de nombreuses petites fleurs bisexuées ou unisexuées.

La floraison laisse place à des baies, parfois coriaces, renfermant plusieurs graines généralement albuminées.

Espèces et genres représentatifs des Aracées

Résistantes à une faible luminosité, nombreuses espèces d’Aracées se cultivent comme plantes d’appartement.
Les espèces du genre Zantedeschia développent des inflorescences ornementales.
Par ailleurs, les plantes du genre : Dracunculus, Aeglonema, Philodendron ou Monstera présentent un feuillage graphique.
Les espèces du genre Dieffenbachia constituent également des plantes d’intérieur d’excellence mais elles produisent une protéine mortelle en cas d’ingestion des feuilles ou tiges.
Les Indiens d’Amérique du Sud en utilisaient d’ailleurs le suc pour la fabrication des poisons de flèche.
La protéine servirait aussi de contraceptif dans certaines régions, provoquant une stérilité passagère.

Quelques-unes sont cultivées à des fins alimentaires, mais cela reste anecdotique. Néanmoins, Colocosia esculenta ou Taro – d’origine asiatique – se cultive à grande échelle en régions tropicales humides.
En effet, ses tubercules riches en amidon offrent une texture moelleuse facile de digestion, une fois cuites.
Des heures de cuisson sont requises pour en éliminer les toxines sous forme de cristaux d’oxalate de calcium, pouvant causer une irritation dans la gorge et de la bouche en cas d’ingestion.

En Afrique occidentale et en Chine, la médecine traditionnelle attribue à diverses espèces de la famille des Araceae de multiples propriétés : analgésiques, purgatives etc…

Où trouver des plantes de la famille des Aracées ?

Vous trouverez sur notre site des graines d’oreille d’éléphant et des plants de Taro.